actuellement 18016 films recensés, 3093 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Inès Tchomago
publié le
16/07/2005
films, artistes, structures ou événements liés à
les commentaires liés à
retour
 
Atelier de critique cinématographique : pour une analyse des films
Bulletin n°5, Festival Écrans Noirs du cinéma d'Afrique francophone (FENCAF, Yaoundé, Cameroun), 2005.

Écrans Noirs 2005, la tradition est respectée. En parallèle aux projections, l'atelier de critique cinématographique constitue tous les matins dès 8 h 30 un véritable laboratoire pour l'analyse des films. Rapidement, un round-up est entamé. Il est question ici de commenter collectivement les films de la veille, d'en ressortir les substances, de confronter les points de vue. Le film est analysé sous tous ses angles : les questions qu'il pose, son contexte socioculturel, son impact et l'esthétique mobilisée pour y parvenir. Le travail est réparti entre les membres de l'atelier pour écrire les articles qui, s'appuyant sur cette synergie, constituent le bulletin quotidien des Écrans Noirs 2005. L'atelier auquel participe une quinzaine de journalistes culturels membres de l'association Ciné-Press est ainsi une espèce d'école qui prépare à la critique effective d'un film. Olivier Barlet, critique cinématographique et rédacteur en chef du site internet de la revue culturelle Africultures, est venu comme l'année dernière animer cet atelier en compagnie de Jean-Marie Mollo Olinga, président de l'association Ciné-Press.

Cet atelier de perfectionnement donne une couleur de plus à la lecture d'un film, au-delà de ce qui est vu. Alors que les articles sur le cinéma se limitent trop souvent à un simple résumé du film, la critique cherche à tenir compte du montage, du cadrage, du casting, de la narration, de la musique etc. pour aborder le film comme une œuvre d'art – c'est-à-dire la vision d'un auteur qui s'exprime sur le monde.

La critique essaye de comprendre l'intention de l'auteur avant d'analyser les moyens mis en œuvre. Elle confronte le film avec le contexte actuel, allant jusqu'à interroger son idéologie. Elle est en cela fortement engagée, exprimant un point de vue qui n'est pas jugement mais éclairage.

La Lettre des Écrans noirs est le tout premier bulletin du genre dans le paysage culturel camerounais. L'atelier s'inscrit dans la dynamique de travail de l'association Ciné-Press qui existe depuis 2001 à Yaoundé et se réunit régulièrement pour visionner et analyser des films. Elle participe activement à la Fédération africaine de la critique cinématographique (FACC) en produisant des articles pour le site www.africine.org et s'inscrit ainsi dans une visibilité internationale de l'écriture africaine sur le cinéma.

Inès Tchomago

haut de page





   liens artistes

Barlet Olivier


Mollo Olinga Jean-Marie


haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>