actuellement 18081 films recensés, 3124 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Azzedine Mabrouki
publié le
24/09/2008
films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
les commentaires liés à ce compte rendu de festival

Rashid Masharawi


L'Anniversaire de Laila (Eid Milad Laila), de Rashid Masharawi, 2008


Arafat, mon frère, de Rashid Masharawi, 2003


Un ticket pour Jérusalem, de Rashid Masharawi, 2002


Rithy Panh


Un Barrage Contre le Pacifique, de Rithy Panh, 2008


S21, la machine de mort khmère rouge, de Rithy Panh, 2002


S21, la machine de mort khmère rouge, de Rithy Panh, 2002



retour
 
Festival de Toronto : Ciné-Marathon

C`est le sort de tout journaliste au Festival de Toronto : il y a 300 films et dix jours de projections. Que choisir, que voir, que râter ? On peut décider de faire abstraction des films américains qu`on voit forcement ailleurs sur les écrans. Et privilégier les œuvres venues d`Asie et d`Amérique latine. Ou carrément ces derniers jours du festival voir les films des cinéastes de l`exil.

Tourné à Gaza par le Palestinien vivant en Hollande Rachid Masharawi : Aid Milad Laila (Anniversaire de Laila) transgresse les sujets purement politiques et vire vers une simple comédie humaine, une série de gags pas encore usés comme Elia Suleimane l'a déjà fait très brillamment. On voit un type qui pourrait être Juge puisqu'il a fait des études pour cela, mais il conduit un taxi à travers Gaza.

Haro d'abord sur la bureaucratie palestinienne qui l'a empêché de servir dans son domaine et puis un taxi à Gaza c'est la galère, le chaos absolu. Tout ce qu'il cherche c`est de ramener le soir le gâteau d`anniversaire promis à sa fille Laila… Ce ne sera pas facile, mais l'exploit sera réalisé. Rachid Masharawi est déjà connu comme un sérieux cinéaste, il vit aujourd'hui en Hollande ou il a produit son film avec l'aide de la Tunisie, comme ses précédents Un ticket pour Jérusalem, Arafat, mon frère, Couvre-feu

Rithy Panh s'est aussi souvenu de ses origines cambodgiennes et depuis plusieurs années il revient au pays pour tourner des oeuvres couronnées de prix prestigieux, surtout Rice People (les gens de la rizière) qui a fait le tour du monde.

Le festival de Toronto a célébré cette année en première mondiale les nouvelles retrouvailles de Rithy Panh avec son pays d'où il est revenu avec un très beau film : Un barrage contre le Pacifique, d'après le roman de Marguerite Duras.
En 1958, René Clément avait adapté pour l'écran le même roman, avec Silvana Mangano et Tony Perkins.
Le nouveau casting de Rithy Panh est aussi éblouissant. Isabelle Huppert a repris le rôle créé par Silvana Mangano. C'est une institutrice libérale, veuve d'un fonctionnaire, qui se bat seule sans aucun appui, sans aucun moyen, contre la bureaucratie coloniale française.
C'est le portrait déchirant que Marguerite Duras a fait de sa mère. Elle exploite une parcelle agricole mais tous les ans sa culture de riz est détruite par une forte marée de la Mer de Chine.
Cette mère-courage mène un double combat qu'elle a déjà perdu d'avance : contre l'administration colonial brutale et corrompue qui cherche à la déposséder et contre les éléments naturels impossible à maîtriser. Elle souhaite construire une digue pour protéger sa terre et celle des paysans cambodgiens, mais tant d`efforts, de travaux s'avèrent inutiles.
Cette histoire âpre et forte est dans le très beau roman de Marguerite Duras, qui sera suivi des années plus tard par L'Amant, son roman-confession, où elle parle de ses relations avec un Chinois très riche.
Dans Un Barrage contre le Pacifique, Marguerite Duras est encore très jeune. Il s`agit surtout de ses relations avec sa mère et son frère aîné. Elle fait l'apprentissage de la vie.
De ce récit célèbre, Rithy Panh a tiré une œuvre éblouissante. On se souviendra longtemps du travail d`actrice d`Isabelle Huppert dans le rôle de la mère épuisée par les épreuves et la maladie. Elle ne maîtrise plus rien. Elle n'a plus d'autorité sur ses propres enfants. Et elle finit par mourir dans une extrême désolation
Émouvant, très bien mis en scène et splendidement photographié, le film de Rithy Panh est certainement le plus beau film vu dans le ciné-marathon du 33e festival de Toronto.

Azzedine Mabrouki

haut de page


   liens films

Anniversaire de Laila (L') | Eid Milad Laila 2008
Rashid Masharawi

Arafat, Mon Frère 2005
Rashid Masharawi

Barrage Contre le Pacifique (Un) 2008
Rithy Panh

Couvre feu (Curfew) 1993
Rashid Masharawi

Gens de la rizière (Les) | Neak srê 1994
Rithy Panh

S21, la machine de mort khmère rouge 2002
Rithy Panh

Ticket pour Jérusalem (Un) | Ticket to Jerusalem 2002
Rashid Masharawi


   liens artistes

Masharawi Rashid


Panh Rithy


Suleiman Elia


   vnements

04/09/2008 > 13/09/2008
festival |Canada |
33ème Festival International du Film de Toronto (TIFF, 2008)
33ème édition

   liens structures

El Watan
Algérie | ALGER

TIFFG
Canada | TORONTO

   liens festivals


festival | Toronto

haut de page

   vidos
   

 

The Time that Remains trailer - English subtitles. A film by Elia Suleiman.
bande annonce

 

 

HD Trailer LAILA'S BIRTHDAY by Rashid Masharawi
bande annonce

 

 

ANNIVERSAIRE DE LAILA (L') | EID MILAD LAIL
bande annonce

 
   


   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>