actuellement 18201 films recensés, 3175 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Jean-Marie Mollo Olinga
publié le
17/12/2008
films, artistes, structures ou événements liés à cet entretien
les commentaires liés à cet entretien

Jean-Marie Mollo Olinga


Saint-Pierre Yaméogo


Silmandé (Tourbillon), 1998


Silmandé (Tourbillon), 1998


Delwende (Lève-toi et marche), 2005


12èmes Écrans Noirs Yaoundé, Cameroun du 31 mai au 07 juin 2008

retour
 
Entretien de Saint-Pierre Yaméogo, cinéaste et producteur
Pierre Yaméogo : "Nos films ne sont pas mis en valeur dans nos propres pays"
Le Burkinabé Saint-Pierre Yaméogo est l'une des grosses pointures du cinéma africain invitées à la 12ème édition des Ecrans noirs. Arrivé avec son film Silmandé, il livre son sentiment sur ce festival.

Comment avez-vous trouvé le public ?

Il était impressionnant, par moments. C'est un public demandeur. On a vu des gens ravis et radieux. C'est un public qui aime nos films, mais qui n'a pas toujours la possibilité de les voir.

Que pensez-vous de la qualité de ceux qui ont été projetés ici ?

J'avais déjà vu les films programmés à ces Écrans noirs. C'est des films africains qui doivent être diffusés en Afrique, car les Blancs les regardent par curiosité et ne les voient pas tels que nous les faisons. Malheureusement, nos films ne sont pas mis en valeur dans nos propres pays. D'où le problème d'Écrans d'Afrique, qui doit beaucoup plus impliquer les diffuseurs pour que les Africains voient davantage de films africains.

Qu'attendez-vous d'un festival de cinéma ?

Un festival, c'est un instrument de promotion. Écrans noirs fait la promotion du cinéma africain au Cameroun. Une promotion a pour but de rendre le produit visible pour qu'il soit acheté. Ce n'est pas pour les diffuser gratuitement que le festival aide à promouvoir les films.

Propos recueillis par J-M.M.O

haut de page


   liens films

Tourbillon (Silmandé) 1998
Pierre Yaméogo


   liens artistes

Ba Kobhio Bassek


Yaméogo Pierre


   vnements

31/05/2008 > 07/06/2008
festival |Cameroun |
Ecrans Noirs 2008
12ème édition

   liens structures

Cinépress
Cameroun | Yaoundé

Ecrans Noirs
Cameroun | Yaoundé

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cet entretien :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>