actuellement 16234 films recensés, 2741 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Fatou Kiné Sène
publié le
31/03/2010
» films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
» les commentaires liés à ce compte rendu de festival

Fatou Kiné Sène


Mr Madické Niang, Ministre d'Etat, Ministre des Affaires Etrangères, République du Sénégal.


Baba Diop, président de la FACC

retour
 
Accord de siège entre la Facc et Sénégal. Dakar accrédite la critique cinématographique
Dakar devient la capitale de la critique du 7e art africain. La Fédération africaine de la critique cinématographique (Facc) a signé hier un accord de siège avec le gouvernement du Sénégal.

Le Sénégal abrite désormais le siège de la Fédération africaine de la critique cinématographique (Facc). Les documents concrétisant l'accord de siège ont été paraphés hier, mardi entre le ministre des Affaires étrangères, Me Madické Niang, représentant le gouvernement du Sénégal et le président de la Facc, le journaliste et critique de cinéma Baba Diop. Pour le ministre, "la critique cinématographique, qui contribue incontestablement au développement et à la promotion de cet art, doit faire l'objet d'une attention toute particulière dans nos pays". C'est l'une des justifications donnée par Madické Niang pour expliquer cette suite favorable accordée à la demande de la Facc de voir le Sénégal abriter son siège. L'Etat du Sénégal compte ainsi accompagner pleinement la Facc dans la réalisation de sa mission. Par cet acte, explique Madické Niang, "le Sénégal s'inscrit dans l'idéal de la réalisation de l'unité africaine". Réjoui de l'aboutissement par cet accord de siège introduit depuis 2004, Baba Diop a expliqué le choix porté sur Dakar. Il s'agit pour le journaliste critique du rôle historique joué par des pionniers, comme le cinéaste et critique, Paulin Soumanou Vieyra dans la promotion du cinéma africain. Aux raisons données par le président de la Facc, il faut aussi ajouter, la position géographique de la capitale du Sénégal et l'implication des cinéastes sénégalais dans les activités de la Fédération panafricaine des cinéastes (Fepaci).
A l'endroit de la Facc, les autorités sénégalaises ont indiqué qu'elle devra également déployer des efforts conséquents dans le but de promouvoir l'émergence d'un réseau professionnel de critiques sur les cinémas d'Afrique. Dans ses propos, le ministre des Affaires étrangères a rappelé que le cinéma constitue un moyen privilégié d'expression culturelle. "Au-delà de sa fonction liée au divertissement, note-t-il, le 7e art participe à l'éveil des consciences et à la sensibilisation des populations".

Et d'ajouter : "Les critiques doivent encore s'affirmer dans les différents pays africains, y compris au Sénégal à l'image de leurs confrères présents dans les pays développés." "Les critiques, note Me Niang, jouent un rôle prépondérant et décisif dans le développement et la perception du cinéma". La Facc a été créée en octobre 2004 en marge des Journées cinématographiques de Carthage (Jcc), à Tunis. Elle regroupe une vingtaine de pays aussi bien francophones, arabophones, anglophones et bientôt lusophones.

La Facc a mis sur pied un site (africine.org), visité mensuellement par deux cent mille visiteurs. Outre les critiques des films, africine.org contient des dossiers sur le 7e art africain, des interviews de cinéastes et techniciens du cinéma, etc.

Fatou K. SENE

article paru dans le quotidien WALFADJIRI (Dakar).

haut de page


   liens films

Questions à la terre natale 2007
Samba Félix Ndiaye


   liens artistes

Diop Baba


Niang Madické


   liens structures

Afrimages
France

AJCC-Togo
Togo | LOMÉ

AJCN (Association des Journalistes culturels et Critiques de cinéma du Niger)
Niger | NIAMEY

AMACRI (Association Malienne des Critiques du Cinéma)
Mali | BAMAKO

ASCRIC-B
Burkina Faso | OUAGADOUGOU

Association Guinéenne de la Critique Cinématographique (AGCC)
Guinée | CONAKRY

Association Marocaine des Critiques de Cinéma (AMCC) ::: الجمعية المغربية لنقاد السينما
Maroc | TANGER

Association Sénégalaise de la Critique Cinématographique (ASCC)
Sénégal | DAKAR

ATPCC (Association Tunisienne de la Promotion de la Critique Cinématographique)
Tunisie | TUNIS

Ciné Connexion
Côte d'Ivoire | ABIDJAN

Cinépress
Cameroun | Yaoundé

Direction de développement de la cinématographie (Cameroun)
Cameroun | Yaoundé

Direction de la Cinématographie (Bénin)
Bénin | COTONOU

Direction de la cinématographie (Sénégal)
Sénégal | DAKAR

Direction de la Cinématographie Nationale (DCN), Burkina Faso
Burkina Faso | Ouagadougou

Direction Nationale de la cinématographie du Togo (DNC)
Togo | LOMÉ

Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC)
Sénégal | Dakar

IGIS
Gabon | LIBREVILLE

Ministère de la Culture et du Patrimoine (Sénégal)
Sénégal | DAKAR

Nigerian Film Corporation (NFC)
Nigeria | JOS - Plateau State

Office National de la Cinématographie (Roumanie)
Roumanie | Bucarest 1

Wal Fadjri (Walf)
Sénégal | DAKAR

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page