actuellement 18202 films recensés, 3176 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Azzedine Mabrouki
publié le
16/08/2010
films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
les commentaires liés à ce compte rendu de festival

Conte d'été, d'Éric Rohmer


Conte d'été, d'Éric Rohmer


Conte d'été, d'Éric Rohmer


Tayfun Pirselimoglu (Turquie), cinéaste


Saç (Cheveux) de Tayfun Pirselimoglu


Saç (Cheveux) de Tayfun Pirselimoglu


Saç (Cheveux) de Tayfun Pirselimoglu


Saç (Cheveux) de Tayfun Pirselimoglu


Saç (Cheveux) de Tayfun Pirselimoglu


Saç (Cheveux) de Tayfun Pirselimoglu


Tayfun Pirselimoglu réalisateur de Saç (Cheveux)


Helena Ignez (Brésil), co-réalisatrice du film Lumière dans les Ténèbres (Luz nas trevas - A volta do bandido da Luz Vermelha)


Icaro Martins (Brésil), co-réalisateur du film Lumière dans les Ténèbres (Luz nas trevas - A volta do bandido da Luz Vermelha)


Lumière dans les Ténèbres, Brésil


Lumière dans les Ténèbres, Brésil


Lumière dans les Ténèbres, Brésil


Lumière dans les Ténèbres, Brésil


Lumière dans les Ténèbres, Brésil


Lumière dans les Ténèbres, Brésil


Article 12 - Waking Up in a Surveillance Society 2010, de Juan Manuel Biaiñ


Article 12 - Waking Up in a Surveillance Society 2010, de Juan Manuel Biaiñ


Article 12 - Waking Up in a Surveillance Society 2010, de Juan Manuel Biaiñ


Juan Manuel Biaiñ, cinéaste


Noam Chomsky, linguiste américain, témoin dans Article 12 - Waking Up in a Surveillance Society 2010, de Juan Manuel Biaiñ


Jonas qui aura vingt-cinq ans en l'an 2000, Alain Tanner, 1976, sélectionné à Locarno 2010


Jonas qui aura vingt-cinq ans en l'an 2000, Alain Tanner, 1976


Jonas qui aura vingt-cinq ans en l'an 2000, Alain Tanner, 1976


Jonas qui aura vingt-cinq ans en l'an 2000, Alain Tanner, 1976


Les Années Lumière, Alain Tanner, 1981


Dans la Ville Blanche, Alain Tanner, 1983


Paul s'en va, Alain Tanner, 2004


Paul s'en va, Alain Tanner, 2004


Paul s'en va, Alain Tanner, 2004


Alain Tanner

retour
 
Fin du Festival de Locarno 2010
Les mystères d'Istanbul

Ironique, paradoxal et parodique à la fois, Conte d'été, le film d'Eric Rohmer a crée une grande sensation au festival de Locarno. Pourtant c'est une œuvre qui date de 1996. Tourné à Dinard, sur la côte atlantique, on suit la chronique estivale du jeune Gaspard. C'est un crack en mathématiques et musicien talentueux (interprété par le grand acteur Melvil Poupaud sur lequel repose tout le film) qui espérait passer des vacances tranquilles. Rencontre par hasard de Margot, ethnologue surdouée en verbe haut et fort, rencontre aussi d'une autre jolie fille qui le mène en bateau, sans compter son amie qui doit le rejoindre... Comment Gaspard va t-il sortir de cette galère, ayant promis aux trois filles en même temps un rendez-vous à la même heure...
Le brio de Rohmer exerce une fascination sans pareille sur le spectateur et il n est pas excessif de dire que Conte d'été est un chef d'œuvre d'humour, de finesse et d'intelligence dans l'analyse des sentiments, des caractères de ses personnages.

Saç (cheveux) du cinéaste et peintre turc Tayfun Pirselimoglu est surtout un film sur Istanbul, ses mystères et ses énigmes. Hamdi, marchand de perruques solitaire et de santé très fragile rêve du Brésil en regardant à la télévision des danseuses de samba. Sa boutique est filmée de sorte qu'on ne perd rien de ce qui se passe dans son quartier d'Istanbul.
Meryem débarque chez lui pour vendre sa chevelure. Quand il lui coupe ses longs cheveux et qu'elle repart avec l'argent de ce qui fut sa magnifique parure, Hamdi la suit, entre peu à peu dans sa vie. Meryem est devenue pour lui une obsession, une autre énigme de cette ville. À la fois récit énigmatique sur un sacrifice intense de la part d'une jolie femme et regard d'un peintre sur sa ville, ce film turc a reçu un bon accueil au festival de Locarno.

Le film brésilien aussi a plu au public. Il s'agit de Lumière dans les Ténèbres (Luz nas trevas - A volta do bandido da Luz Vermelha), de Icaro Martins et Helena Ignez. C'est l'histoire d'un bandit célèbre de Sao Paulo, la metropolis brésilienne. Luz Vermelha, le bandit à la lumière rouge, est évoqué ici sous ses deux facettes. Celle du hors-la-loi flambeur qui allume ses cigares avec des billets de 100 dollars, qui roule en décapotable rouge Galaxy, playboy entouré des plus belles femmes, bref un homme à qui tout réussit. Et celle du détenu dans la terrible prison de haute sécurité de Sao Paulo qui médite sur sa vie, son destin.
La mise en scène est très vive, pétillante d'intelligence, à la manière d'une comédie musicale. Mais cependant c'est un sujet très sérieux : toute la misère du monde, l'injustice, la violence, la corruption concentrées à Sao Paulo. Traitée avec brio, élégance et dérision, cette œuvre brésilienne est presque digne du grand Glauber Rocha. On aime beaucoup l'humour du film, très proche de l'humour vache à l'algéroise, celui des chroniques et des dessins d'El Watan, Amari, Hic and Co…

Sur la Piazza Grande, Alain Tanner a reçu le Pardo d'Honneur qui couronne l'ensemble de sa brillante œuvre. Ami de Boudjémaa Karèche, Tanner faisait de longs séjours à la Cinémathèque d'Alger dans les années 70-80 pour présenter La Salamandre (1971), Charles mort ou vif, Les Années Lumière (1981), Dans la Ville Blanche (1983)… Ce dernier est son préféré. Il l'a tourné a Lisbonne à un moment ou il était très souffrant. "Une bonne santé n'est pas l'idéal pour faire un bon film" dit-il. Tanner a vécu longtemps à Londres parmi le groupe du "Free Cinema", avec Lindsay Anderson et Karel Reisz notamment. Il était proche aussi des metteurs en scène de théâtre londoniens surnommés "The Angry Young Men". De retour en Suisse, Tanner a fait une œuvre non exempte de colère contre le système capitaliste…
Tout comme Noam Chomsky qui est apparu ici dans Article 12-waking up in a surveillance society, le documentaire de l'Argentin Juan Manuel Biaiñ, pour passer au crible la question du respect de la vie privée menacée par les instruments de surveillance électronique et du non respect des douze articles de la Charte universelle des Droits de l'Homme.

Azzedine Mabrouki

haut de page


   liens films

Article 12 - Waking Up in a Surveillance Society 2010
Juan Manuel Biaiñ

Cheveux (Saç) 2010
Tayfun Pirselimoglu

Jonas qui aura vingt-cinq ans en l'an 2000 1976
Alain Tanner

Lumière dans les Ténèbres (Luz nas trevas - A volta do bandido da Luz Vermelha) 2010
Helena Ignez, Icaro C. Martins


   liens artistes

Biaiñ Juan Manuel


Chomsky Noam


Ignez Helena


Karèche Boudjemaâ


Martins Icaro C.


Pirselimoglu Tayfun


Rocha Glauber


Tanner Alain


   vnements

04/08/2010 > 15/08/2010
festival |Suisse |
Festival International de Cinéma de Locarno 2010
63ème édition

   liens structures

Cinémathèque algérienne (La)
Algérie | ALGER

DocFactory
Royaume-Uni | London

El Watan
Algérie | ALGER

Junco films
Royaume-Uni | London

Zuzi film
Turquie | Istanbul

   liens festivals


festival | Suisse | Locarno

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>