actuellement 17433 films recens√©s, 2916 textes recherche | » english  
films r√©alisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  r√©dacteurs»
  √©crans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  d√©p√™ches »
  nouvelles de
la f√©d√©ration»
  la f√©d√©ration»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Hassouna Mansouri
publié le
24/02/2015
Ľ films, artistes, structures ou √©v√©nements li√©s √† cette critique
Ľ les commentaires li√©s √† cette critique



Hassouna Mansouri (Africiné)


Rabah Ameur-Za√Įmeche, r√©alisateur


Scène du film












Scène de L'Histoire de Judas

retour
 
Histoire de Judas, de Rabah Ameur-Za√Įmeche
Un cinéma sous le signe d'Hermès.
65ème Festival International du Film de Berlin (05-15 février 2015)

Dans le cadre de la section Panorama de la 65√®me Berlinale, Rabah Ameur-Za√Įmeche a pr√©sent√© son nouveau film, Histoire de Judas (Story of Judas). Surprenant pour certains, le th√®me biblique ne l'est pas autant que cela pour ceux qui connaissent l'Ňďuvre et le style du cin√©aste franco-alg√©rien. C'est que l'emprisonnement du film dans le rapport √©troit √† la th√©ologie enl√®verait d'office une grande partie de sa signification. Ceci est d'autant plus v√©rifiable que le film est une contestation des sens admis dogmatiquement et sans rapport authentique √† l'Histoire.

HISTOIRE DE JUDAS - Bande-annonce officielle from POTEMKINE FILMS on Vimeo.



Lors du d√©bat qui a suivi la projection du film √† Berlin, quelqu'un a pos√© √† Ameur-Za√Įmeche une question sur l'apparente discontinuit√© dans son Ňďuvre consid√©rant qu'il est pass√© du th√®me de l'√©migration dans ses trois premiers films: Wesh, Wesh (2001), Bled number one (2006) et Le Dernier maquis (2009), √† des films plut√īt historiques.... et le tout dernier Histoire de Judas. La r√©ponse du r√©alisateur √©tait bien s√Ľr que son Ňďuvre est parfaitement continue et coh√©rente mais que pour saisir cela il faut prendre du recul par rapport aux √©v√®nements. La sc√®ne du faux proc√®s se d√©roulant dans le cadre d'un site arch√©ologique est un clin d'Ňďil (aux raccourcis) qui place la r√©flexion sugg√©r√©e par le film en dehors de l'emprise de l'Histoire.

Il est vrai que le cin√©ma de Za√Įmeche est plac√© sous le signe d'Herm√®s, roi des voleurs et des artistes. Parlant humblement d'un collectif qui serait derri√®re son Ňďuvre, le cin√©aste a r√©sum√© la m√©thode et le sens profond de sa d√©marche. Celle-ci tiendrait son sens de la distance qui la s√©pare de l'histoire officielle, de ce qui est commun√©ment admis sans que ce soit pour autant v√©rifi√© et sans que ce soit la seule v√©rit√© possible. Le cin√©ma serait une revanche sur l'histoire, le lieu o√Ļ les oubli√©s sont r√©habilit√©s.
La figure de l'√©migr√© qui se cherche, celle d'un bandit au bon cŇďur qui est fascin√© par la po√©sie et enfin celle d'un Judas replac√© dans la mythologie biblique ne sont que des variations sur le m√™me th√®me, des plis de la figure du subalterne et du marginal. L'histoire officielle et le dogme ont fait de Judas un traitre et √©l√©ment de la machinerie mont√©e contre J√©sus. Revisiter cette figure c'est ouvrir la porte au r√©examen de tout le mythe. Et, par del√† m√™me, remettre en question le texte tout entier.

Comme c'est le cas chez Pasolini ; il n'y a pas l√† contestation de l'importance du texte en tant que tel, mais de l'usage que l'on en fait. De la m√™me mani√®re, le personnage de Judas est tr√®s souvent pr√©sent√© comme le mauvais compagnon de J√©sus, sans que cela ne s'appuie sur des faits historiques. Il en est de m√™me de l'authenticit√© de la Bible qui nous a √©t√© transmise. Il est attest√© historiquement que le texte l√©gu√© par J√©sus fut br√Ľl√©. Cela mettrait en cause toute la mythologie.

Mais ceci n'est pas le plus important dans la d√©marche de Za√Įmeche, pr√©sent √† la Berlinale 2015. Lors du d√©bat apr√®s le film, il lan√ßa une affirmation qui est la pierre de touche de son travail : le r√©cit biblique ou mythologique n'est qu'une fiction au m√™me titre que l'histoire qu'il raconte lui-m√™me. Dans ce sens, Zaimeche est plus proche de Pasolini et sa lecture de l'√Čvangile selon Saint Mathieu que de Scorsese dans La Derni√®re tentation du Christ. Le premier confirmait la dimension fondatrice du r√©cit biblique et glorifiait le personnage de J√©sus en faisant de lui un r√©volutionnaire; par contre l'autre contestait la saintet√© du fils de Dieu le ramenant √† sa condition d'homme mortel parmi les mortels.
Cette proximit√© intellectuelle et stylistique se retrouve √©galement au niveau de la mani√®re dont l'Alg√©rien fait √©clater toutes les limites et repousse toutes les fronti√®res. Non seulement Zaimeche conteste la version dogmatique du r√©cit, mais il la sort de l'Histoire, en faisant de Judas un type cin√©matographique. L'archa√Įsme qui empreint le film situe le personnage en dehors de son contexte historique. De m√™me, les d√©cors tectoniques et telluriques de l'Alg√©rie profonde lib√®rent encore le film de toutes contraintes du temps et de l'espace. En s'attaquant √† un tel r√©cit et avec cette maitrise et du sujet et du traitement, Zaimeche se place plus que jamais au c√īt√© des grands ma√ģtres du septi√®me art, en rappelant que le monde n'est que fiction et que le cin√©ma est l'art qui lui donne forme et sens.

par Hassouna Mansouri
Depuis Le Sud / Vanuit het Zuiden

haut de page


   liens films

Histoire de Judas 2015
Rabah Ameur-Za√Įm√®che


   liens artistes

Ameur-Za√Įm√®che Rabah


Burger Rudolphe


Pasolini Pier Paolo


Scorsese Martin


   ťvŤnements

05/02/2015 > 15/02/2015
festival |Allemagne |
Berlinale 2015 (65th Internationale Filmfestspiele Berlin)
65ème festival de Berlin

12/03/2015 > 19/03/2015
festival |Liban |
Journées cinématographiques de Beyrouth (Ayam Beirut al Cinama'iya) 2015
8ème édition de la biennale du film arabe.

14/04/2015 > 19/04/2015
festival |France |
3èmes Rencontres Internationales des Cinémas Arabes

30/05/2015 > 31/05/2015
festival |France |
Festival International des films Berbères et de la Méditerranée 2015
2ème édition. Parrain : Idir.

10/09/2015 > 20/09/2015
festival |Canada |
Festival International du Film de Toronto (TIFF 2015)
40ème édition.

07/10/2015 > 19/10/2015
festival |France |
Festival du Film Arabe de Fameck/ Val de Fensch 2015
26ème édition. Présidente d'honneur 2015 : Dora Bouchoucha. Carte blanche à Raja Amari.

06/11/2015 > 13/11/2015
festival |France |
Festival des Cinémas d'Afrique du Pays d'Apt - FCAPA 2015
13√®me FESTIVAL DES CIN√ČMAS D'AFRIQUE DU PAYS D'APT

   liens structures

Arte France
France | Issy-les-Moulineaux

Sarrazink Productions
France | PARIS

Vanuit het Zuiden (Depuis le Sud)
Pays-Bas | AMSTERDAM

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>