actuellement 17694 films recensés, 2980 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Thierno Ibrahima Dia
publié le
01/12/2018
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique


retour
 
Eurafriclap à Bamako : Une semaine Eurafricaine au cinéma, Mali
Du 30 novembre au 05 décembre 2018, dans la capitale malienne.


Madame N'Diaye Ramatoulaye Diallo, Ministre de la Culture du Mali, est la Marraine du festival Eurafriclap à Bamako / "Une semaine Eurafricaine au cinéma" se déroulant à Bamako (après une édition parisienne, en juin dernier, où le Mali était invité d'honneur), avec le même thème : Droit à la mémoire. "Ceux dont vous verrez les films sont Maliens, Burkinabè[s], Français, viennent du Maghreb, de Belgique vivant à Tunis, Camerounais de là-bas ou de France, Brésilienne d'origine coréenne...", écrit Jacques Bosc, Vice-président d'Eurafriclap et Coordinateur de Une semaine Eurafricaine au cinéma (Eurafriclap).

Les films en question sont au nombre de seize : À QUAND LE SOLEIL, long métrage documentaire de Awa Traoré (Mali), BURKINABÉ RISING : L'ART DE LA RÉSISTANCE AU BURKINA FASO, long métrage documentaire de Iara Lee (Brésil), DA MONZON, LA CONQUÊTE DE SAMANYANA, long métrage fiction de Sidy Fassara Diabaté (Mali), DEVOIR DE MÉMOIRE, documentaire de Mamadou Kotiki Cissé, INKOTANYI, documentaire de Christophe Cotteret, LE GRAND BLANC DE LAMBARÉNÉ, long métrage fiction de Bassek Ba Kobhio (Cameroun), LES ÉCUELLES, documentaire d'Idrissa Ouedraogo (Burkina Faso), MÉMOIRE EN MARCHE, documentaire de Julien Masson (France), Ô SEMBÉNE, documentaire de Souleymane Cissé (Mali), ON EST TOUS PYGMÉES, documentaire de Hélène Charpentier (France / Gabon), QUAND LA MÉMOIRE RÉCONCILIE LES PEUPLES, documentaire d'Alain George Ngamou (Cameroun), RETOUR AUX SOURCES, documentaire d'Alain George Ngamou (Cameroun), RIAD DE MES RÊVES, court métrage fiction de Zineb Tamourt (Maroc), SOUKO, LE CINÉMATOGRAPHE EN CARTON, court métrage fiction d'Issiaka Konaté (Burkina Faso), TAHAR CHÉRIAA, À L'OMBRE DU BAOBAB, long métrage documentaire de Mohamed Challouf (Tunisie) et TOILES D'ARAIGNÉES, long métrage fiction d'Ibrahima Touré (Mali) projeté il y a quelques jours aux Rencontres Cinématographiques Internationales de Dakar (RECIDAK, 22-28 nov 2018, Sénégal). La sélection 2018 se limite hélas aux films francophones.

"Que peut le cinéma pour l'Afrique ?" est le titre de la Conférence-Débat, prévue à l'institut Français du Mali, le Samedi 1er Décembre, à 14h. Elle est animée par Claude Fischer-Herzog, présidente d'EURAFRICLAP, directrice des Entretiens Eurafricains et Alphady Cissé, président du Club des Lecteurs de l'Institut Français, avec Bassek Ba Kobhio, réalisateur camerounais, directeur du festival Ecrans Noirs, Chloé Aïcha Boro, cinéaste burkinabèe, Mohamed Challouf, réalisateur tunisien, Moussa Diabaté, directeur du CNCM, Kadidia Sidibé, présidente du CNA Afrique et directrice exécutive du CNA Mali, Zineb Tamourt, cinéaste marocaine et la participation de jeunes étudiants, membres du Club des lecteurs de l'Institut Français.



Parmi les autres talents participants à Eurafriclap à Bamako : Julien Masson, réalisateur français dont le film suit les traces de tirailleurs sénégalais, Awa Traoré, réalisatrice malienne, Alain George Ngamou, réalisateur camerounais, Mamadou Kotiki Cissé, réalisateur malien, Hélène Charpentier, réalisatrice française, Sidy Fassara Diabaté, réalisateur malien, Ibrahima Touré, réalisateur malien, Souleymane Cissé, réalisateur malien et président de l'UCECAO et Cheick Oumar Sissoko, écrivain et réalisateur malien, secrétaire général de la FEPACI, ainsi que Serge Bayala, collaborateur du film de Iara Lee et militant pour les droits civiques au Burkina Faso et Issiaka Konaté, réalisateur burkinabé.

Cinq lieux de projection accueillent cette Semaine Eurafricaine au cinéma : Le Magic (Immeuble le Babemba Ouolofobougou, Avenue Kassé Keita), l'Institut Français (Boulevard de l'Indépendance), le CNCM (Avenue de la marne Bozola), le Complexe Culturel BlonBa (Quartier Bacodjicoroni, Commune 5 du district de Bamako) et En plein air (Quartier Sans Fil, à côté de la cité du Niger). Pour toute information, merci de contacter Jacques Bosc, coordinateur (eurafriclap@eurafriclap.org) ou voir le site officiel www.eurafriclap.com.

Thierno I. Dia
africine@africine.org

haut de page


   liens films

À quand le soleil ?  2013
Awa Traoré

Burkinabè Rising: the art of resistance in Burkina Faso 2017
Iara Lee

Da Monzon, la conquête de Samanyana 2010
Sidy Fassara Diabaté

Devoir de mémoire 2014
Mamadou Cissé

Écuelles (Les) 1983
Idrissa Ouédraogo

Grand blanc de Lambaréné (Le) 1995
Bassek Ba Kobhio

Inkotanyi - Paul Kagame, la tragédie rwandaise 2017
Christophe Cotteret

O Sembène - أ.سمبان 2013
Souleymane Cissé

On est tous pygmées 2017
Hélène Charpentier

Riad de mes rêves | رياض أحــلامــي 2017
Zineb TAMOURT

Souko, le cinématographe en carton 1998
Issiaka Konaté

Tahar Chériaa - A l'ombre du baobab 2014
Mohamed Challouf

Toile d'araignée 2016
Abdelhaï Laraki

Toiles d'araignées 2011
Ibrahima Touré


   liens artistes

Ba Kobhio Bassek


Bayala Serge


Boro Chloé-Aicha


Challouf Mohamed


Charpentier Hélène


Cissé Mamadou


Cissé Souleymane


Diabaté Sidy Fassara


Konaté Issiaka


Lee Iara


Sissoko Cheick Oumar


TAMOURT Zineb


Touré Ibrahima


Traoré Awa


haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>