actuellement 16359 films recensés, 2758 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Noureddine Mhakkak
publié le
31/08/2006
» films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
» les commentaires liés à cette analyse
retour
 
Le cinéma marocain : le miroir de la modernité

Parler du cinéma marocain cela nous amène à parler de la modernité, car le cinéma est le miroir où la société mesure les degrés de son développement et les étapes qu'elle a traversées pour y arriver.
Et comme tous les cinémas du monde entier, le cinéma marocain lui aussi, en s'implantant dans le terreau culturel national, réalise un progrès palpable. Il nous présente, en même temps, des images vives de cette société et la structure des pensées qui y prospèrent, d'une part. D'autre part, cette société a pu créer une esthétique expressive en marchant vers d'autres visions plus riches et plus diverses.
Le cinéma marocain a pu réaliser – malgré les critiques sévères qui touchent parfois quelques oeuvres de sa filmographie – un saut qualificatif et devenir l'un des cinémas arabes les plus connus dans les grands festivals mondiaux. Ainsi sa filmographie comprend des films que nous pouvons classer dans le genre des films d'expression esthétique qui se caractérise par son processus narratif où règne la recherche poétique, une relation forte au passé.
Il y a une simplicité des gens, selon le style de Driss Chraïbi, du héros et de ceux qui l'entourent. Tel le film L'homme qui brodait le secret de Omar Chraïbi (2000). Il y a aussi des films qui suivent un discours narratif linéaire et qui possèdent une vision claire envers le monde imaginaire créé, tels les films des cinéastes Hakim Noury et Hassan Benjelloun.
Ces films, qui possèdent une beauté remarquable, arrivent à influencer beaucoup de cinéphiles grâce à leur simplicité bien travaillée. D'autres films marocains qui ont pu rassembler l'expression romanesque linéaire et le style artistique du cinéma d'auteur tels les films de Mostapha Derkaoui : Les amours du Hadj Mokhtar Soldi et Casablanca by night. Nous n'oublions pas les films qui ont traité des faits sociaux comme les problèmes de la femme dans la société marocaine d'une part, tels les films Destin de femme de Hakim Noury, Jugement d'une femme de Hassan Benjelloun et Femmes et femmes de Saad Chraïbi. D'autre part il y a les films qui ont abordé les problèmes de l'enfance maltraité tels les films L'enfance volée de Hakim Noury et Ali Zaoua de Nabil Ayouch.
Le cinéma marocain a traité aussi d'autres thèmes sociaux comme l'amitié et la souffrance humaine entre les barreaux. Ce sont des films tels Les amis d'hier de Hassan Benjelloun, Mona Saber de Abdelhaï Laraki et Ombre de Nizar de Kamal Kamal.
En plus que cela, il y a des films marocains qui suivent le chemin de la comédie et qui ont réussi à faire rire le public avec leur humour bien travaillé et très efficace tels les films de Said Naciri (Le pote et Les bandits) et le célèbre film de Hakim Noury : Elle est diabétique, hypertendue et elle ne veut pas mourir.
Ce progrès remarquable du cinéma marocain, malgré ses faiblesses et ses fautes, nous pousse à considérer ce cinéma avec toutes ses directions artistiques bien différentes, comme un grand miroir qui reflète, en blanc et noir et même en couleur. C'est d'une part la dynamique de la société qui change et va vers la modernité ; d'autre part le cinéma qui reflète ce changement social.

Noureddine MHAKKAK

haut de page


   liens films

Ali Zaoua, prince de la rue 2000
Nabil Ayouch

Destin de femme 1998
Hakim Noury

Enfance volée (L') 1993
Hakim Noury

Femmes... et femmes 1998
Saâd Chraïbi

Jugement d'une femme 2003
Hassan Benjelloun

Mona Saber 2001
Abdelhaï Laraki


   liens artistes

Ayouch Nabil


Benjelloun Hassan


Chraïbi Driss


Chraïbi Omar


Chraïbi Saâd


Derkaoui Mostapha


Kamal Kamal


Laraki Abdelhaï


Mansour Fadila


Naciri Saïd


Noury Hakim


   liens structures

Cinautre
Maroc | CASABLANCA

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page