actuellement 18202 films recensés, 3176 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Noureddine Mhakkak
publié le
13/11/2007
films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
les commentaires liés à cette analyse
retour
 
Asmaa Khamlichi : La rose du cinéma marocain !
Portrait d'une actrice

Depuis le célèbre film marocain Histoire d'une rose du réalisateur marocain A. R'chich dont elle a tenu le rôle principal, Asmaa Khamlichi est devenue parmi les meilleures actrices marocaines. Elle appartient à ceux peuvent attirer l'attention du public marocain. Surtout qu'elle a pu confirmer cette carrière en arrachant le prix même d'interprétation féminine au festival national de Marrakech en 2001 avec son meilleur rôle dans le fameux Jugement d'une femme du talentueux Hassan Ben Jelloun. Ce film avait fait couler beaucoup d'encre dans la presse marocaine et mérite d'être analyser plusieurs fois par des critiques de cinéma marocains et même bien par d'autres qu'eux.

En plus cette belle actrice qui a commencé comme une danseuse bien remarquable, qui était entre 1977 et 1986 membre de l'équipe nationale de gymnastique du Maroc, a pu - grâce à cette connaissance de la danse - jouer des rôles qui rassemblent deux arts majeurs : la danse et le cinéma. On peut citer à ce propos les films suivants : Jugement d'une femme, Mona Saber et Elle est diabétique et hyper tendue, mais elle refuse toujours de crever où elle joue le rôle de la femme passionnée par la danse. Ainsi Asmaa Khamlichi a tracé son chemin dans le cinéma marocain avec une grande volonté qui l'a même poussée à aller plus loin en figurant dans le cinéma mondial tels les films du célèbre réalisateur R. Young : Samson et Dalila, La bible : Salomon et Shiba, et La bible : Joseph ou ses rôles dans Abraham du réalisateur J. Secent, et La règle de l'homme du réalisateur J-D. Verhaeghe.

Après ces réussites applaudies par la presse ici et ailleurs, Asmaa Khamlichi est devenue l'une des stars du cinéma marocain. Et en jouant le rôle principal dans le téléfilm Écrivain à la demande, Asmaa Khamlichi va ouvrir un autre chemin dans son parcours mobile, un chemin qui va l'emmener vers un autre public plus large et plus différent. Surtout que ce rôle là rassemble, comme d'habitude, les deux arts majeurs qui font bouger les émotions et enflamment les passions : la danse et, bien sûr, le cinéma. Loin de la danse et du cinéma, Asmaa Khamlichi adore se cultiver. Elle aime écouter sensiblement la grande Fairouz, le fameux Jacques Brel et la romantique Céline Dion et lire de la poésie, ah oui de la poésie.

Noureddine Mhakkak

haut de page


   liens films

Elle est diabétique et hypertendue et elle refuse toujours de crever 2005
Hakim Noury

Histoire d'une rose (L') 2007
Abdelmajid R'chich

Jugement d'une femme 2003
Hassan Benjelloun

Mona Saber 2001
Abdelhaï Laraki


   liens artistes

Benjelloun Hassan


Khamlichi Asmaâ


Laraki Abdelhaï


Noury Hakim


R'chich Abdelmajid


haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>