actuellement 17850 films recensés, 3081 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Fatou Kiné Sène
publié le
24/03/2008
films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
les commentaires liés à cette analyse
retour
 
16 films Étalons de Yennenga à l'écran
Cycle des Grands Prix du Fespaco à l'IFLSS de Dakar
Dans son nouveau programme bimensuel (mars et avril), l'Institut Français Léopold Sédar Senghor (IFLSS) de Dakar innove. Pour la première fois, un "Cycle des Grands Prix du Fespaco" est prévu pour les mois de Mars et d'Avril 2008. Au total 16 films ayant déjà reçus l'Étalon du Yennenga durant ces dernières années seront projetés pendant deux cycles. La première partie va se dérouler du 26 au 29 mars avec des entrées libres dans la salle de cinéma de L'institut. Cette partie concerne huit films Etalons de Yennenga. Il s'agit du film Le Wazzou polygame du réalisateur Oumarou Ganda du Niger qui a été primé au Fespaco 1972, du film Buud yam du réalisateur Gaston J.-M. Kaboré du Burkina Faso qui a reçu l'étalon du Yennenga au Fespaco 1997.

Le réalisateur burkinabé Gaston J-M Kaboré sera présent lors de la projection de son film. Il va ainsi animer à l'IfLSS de Dakar une rencontre cinéma le mercredi 26 mars à 20h30. Il est présenté ainsi comme le réalisateur du premier long-métrage burkinabé en 1982 Wênd kûuni. Il est l'ancien directeur du Centre du cinéma du Burkina Faso et de la Fédération panafricaine des cinéastes (Fepaci), il est connu aujourd'hui comme l'un des maîtres du cinéma africain.

Outre ces deux films qui seront projetés le mercredi 26 mars, il y aura aussi le jeudi 27 mars les films Les mille et une mains de Souheil Benbarka du Maroc qui a reçu l'étalon du Yennenga au Fespaco 1973 et Heremanako de Abderrahmane Sissako de la Mauritanie qui a été primé au Fespaco 2003. Cette première partie du Cycle des Grands Prix du Fespaco se poursuivra le vendredi 28 mars avec les films Muna Moto de J. P. Dikongue-Pipa du Cameroun qui a reçu l'étalon au Fespaco 1976 et Ali Zaoua de Nabil Ayouch du Maroc primé au Fespaco 2001. Et le samedi 29 mars, il est prévu les films Baara de Souleymane Cissé du Mali primé au Fespaco 1979 et Pièces d'Identités de M.-D. Ngangura de Congo-Kinshasa qui a reçu l'étalon au Fespaco en 1999. Ce dernier film a déjà été projeté à la première rencontre cinématographique de Gorée qui s'est déroulée en novembre dernier à Dakar.
Pour la deuxième partie de ce Cycle des Grands Prix du Fespaco, huit autres films seront à l'écran du 22 au 26 avril 2008. Il s'agit des films Guimba de Cheick Oumar Sissoko du Mali qui a reçu l'étalon au Fespaco 1995. La projection du film se fera en présence du réalisateur malien qui animera lui aussi une rencontre cinéma le mardi 22 avril à partir de 20h30 dans la salle de cinéma de l'institut français de Dakar. Les mercredi 23 et jeudi 24 avril, il est programmé les films Djeli de F. Kramo-Lancine de la Côte d'Ivoire qui a reçu l'étalon au Fespaco 1983, Au nom du Christ de R. G. M'bala Côte d'Ivoire qui a reçu l'étalon au Fespaco 1993 et Finyé de Souleymane Cissé du Mali primé au Fespaco 1985 et aussi Drum de Zola Maseko Afrique du Sud primé au Fespaco 2005. Pour les vendredi 25 et samedi 26 avril, les films Sarraounia de Med Hondo de la Mauritanie primé au Fespaco 1987 et Histoire d'une rencontre de Brahim Tsaki de l'Algérie primé au Fespaco 1985. Et enfin le dernier film qui sera projeté est Tilaï de Idrissa Ouedraogo du Burkina Faso primé au Fespaco 1991.
Ce programme très riche de films africains va combler le vide qui existe sur le manque de visibilité dont souffre le cinéma africain sur son propre continent.

Fatou Kiné SENE

haut de page


   liens films

Ali Zaoua, prince de la rue 2000
Nabil Ayouch

Au nom du Christ 1992
Roger Gnoan M'Bala

Baara (Le travail) 1978
Souleymane Cissé

Buud Yam 1997
Gaston Kaboré

Djéli 1981
Kramo Lanciné Fadika

Drum 2004
Zola Maseko

Finyé (Le vent) 1982
Souleymane Cissé

Guimba - un tyran, une époque 2004
Cheick Oumar Sissoko

Heremakono - En attendant le bonheur 2002
Abderrahmane Sissako

Histoire d'une rencontre (Hikaya liqa) 1983
Brahim Tsaki

Mille et une mains (Les) 1971
Souheil Ben Barka

Muna Moto | Enfant de l'autre (L') 1974
Jean-Pierre Dikongué Pipa

Pièces d'identité 1998
Mweze Dieudonné Ngangura

Sarraounia 1986
Med Hondo

Tilaï (Question d'honneur) 1990
Idrissa Ouedraogo

Wazzou polygame (Le) 1970
Oumarou Ganda

Wend Kuuni, le don de Dieu 1982
Gaston Kaboré


   liens artistes

Ayouch Nabil


Ben Barka Souheil


Cissé Souleymane


Davanture Andrée


Dikongué Pipa Jean-Pierre


Fadika Kramo Lanciné


Ganda Oumarou


Hondo Med


Kaboré Gaston


M'Bala Roger Gnoan


Maseko Zola


Ngangura Mweze Dieudonné


Sissako Abderrahmane


Sissoko Cheick Oumar


Tsaki Brahim


   vnements

14/03/2008 > 30/03/2008
programme |Sénégal |
Programme de l'Institut Français Léopold Sédar SENGHOR

26/03/2008 > 29/03/2008
festival |Sénégal |
Festival "Les Etalons de Yennenga - Grands Prix du Fespaco" (1er Cycle) - IFLSS ex CCF Dakar
Entrée libre. 1er cycle : du 26 au 29 mars. 2ème cycle : du 22 au 26 avril

09/04/2008 > 26/05/2008
festival |États-Unis |
New York African Film Festival (Nyaff) 2008
Cinéma & Histoire: L'Afrique & le Futur * Hommage à Sembène * Plus de 40 films de 22 pays * 50è Anniversaire de l'Indépendance de la Guinée * Réalisatrices d'Afrique - paver le chemin *... Le futur du cinéma africain est ici

   liens structures

African Film Festival, Inc. (AFF)
États-Unis | NEW YORK

Agence intergouvernementale de la Francophonie (AIF)
France | Paris

Association Sénégalaise de la Critique Cinématographique (ASCC)
Sénégal | DAKAR

Black Roots Pictures
Afrique du Sud | Johannesburg

Institut Français de Dakar
Sénégal | Dakar

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>