actuellement 17214 films recensés, 2898 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
tous les films en rapport avec cet evenement
» tous les textes à propos de cet evenement
» les liens autour de cet evenement
retour
 

Festival Lumières d'Afrique 2017 (Besançon)
17° édition du festival des cinémas d'Afrique de Besançon

2017-11-11 > 2017-11-19

festival

Bessançon
France
[envoyer un mail]
site : http://www.lumieresdafrique.com/

 

Un festival qui accompagne et qui explore…

17° édition d'un projet fou lancé en 1996 par une poignée de passionnés et de militants dans la ville natale des Frères Lumière et de Victor Hugo pour promouvoir un continent à l'époque mal connu avec des valeurs et des richesses culturelles non explorées.
Au fil des ans, si le cœur du festival reste la diffusion de projets autour de l'image avec des longs métrages de fiction et de documentaires audacieux, il s'est étoffé et est désormais reconnu en France et à l'international pour ses audaces et ses découvertes.

Cette année une compétition internationale qui accueille pour la première fois le film d'une jeune réalisatrice de Zambie découverte à Cannes à la quinzaine des réalisateurs, qui est fidèle à des réalisateurs confirmés comme Faouzi Ben Saidi et Nabil Ayouch dont les précédents films ont été présentés à Besançon et fait le pari de présenter un long métrage du Nigéria avec l'appui de la Nollywood week de Paris.
Une compétition internationale de documentaires rares, inédits à Besançon, placés sous le regard de professionnels et du public.

Une proposition pour le jeune public avec des spectacles vivants de qualité et des films pour les plus petits.
L'accompagnement se fait en permettant à des associations bisontines militantes engagées, six cette année, de venir échanger sur leurs actions et montrer la diversité des engagements avec l'Afrique, promesse de belles découvertes en perspectives.
Accompagnement avec des artistes bisontins au travers de la musique (Joyce Tape)et de l'art contemporain en invitant deux anciens élèves de l'ISBA au futur prometteur.
Accompagnement des talents d'amateurs avec une exposition de photographies (vues d'Afrique) et de richesses insoupçonnées  (Trésors africains cachés).
Le festival fait aussi mémoire de talents disparus comme Ousmane Sow, Jean Rouch et Leila Alaoui.
Enfin le festival sait nouer des partenariats innovants, entre autre avec le FRAC et la présentation pour la première foi d'un artiste d'Afrique du Sud mondialement connu.
Véritablement cette édition va encore faire briller toutes les Lumières du continent africain durant 10 jours dans la cité bisontine.

Bon festival à toutes et à chacun.
Gérard Marion - directeur

La séance : 5 euros

haut de page

 

 

 

film(s) lié(s)

A la recherche du vinyle d'ébène

Wallay

Antananarivo Tiako Ianao

Initiés (Les) | Inxeba | Wound (The)

Maman Colonelle (Mama Colonel)

I Am Not a Witch (Je ne suis pas une sorcière)

Hirondelles de l'amour (Les)

Gabriel e a montanha (Gabriel et la montagne)

Nos patriotes

Vie de château (La)

Belle et la meute (La) | Beauty and The Dogs

HEAdbANG Lullaby

Razzia

Volubilis

Amour des hommes (L')

Ali, la chèvre et Ibrahim - علي معزة

Je ne suis pas votre Nègre (I Am Not Your Negro)

Soweto, le temps des colères

Wùlu

Une place pour moi (A Place for Myself)

Revolution won't be televised (The)

Verrou (Le)

Je te Promets… | Ɛuhdeɣ-kem … (Ôh' dhegh'kem…) | … عاهدتكي

Eau sacrée (L') [real : O. Jourdain]

Agora braille

Kayabike

Songs for Madagascar

Colère dans le vent (La)

Good luck Algeria

Algérie du possible

Oeil du cyclone (L')

Claire ou l'enfant de l'amour

A Koutagou, à Liré, la terre n'a pas de prix

Félicité

Laurent et Safi

Héritiers de la colline (Les)

Aftermath of the Inauguration of the Public Toilet at Kilometer 375 (The)

Madama Esther

KanyéKanyé

Train de Canhoca (Le) | Comboio Da Cañhoca

Soleil Ô

Babatu, les trois conseils


haut de page

 

 

 

personne(s) liée(s)

Directeur/trice de festival
Gérard Marion

Photographe
Leila Alaoui

Plasticien/ne
William Kentridge

Réalisateur/trice
Jean Rouch
Oliver Schmitz
Berni Goldblat
Nabil Ayouch
Sherif El-Bendary

Sculpteur/trice
Ousmane Sow

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour de l'événement
   

 



Critique
I am not a Witch
Conte féminin en Zambie
Michel Amarger
publié le 26/12/2017 13:12:32
 

 



Analyse
La Belle et la meute
Changer l'axe du cinéma tunisien
Michel Amarger
publié le 16/10/2017 14:10:19
 

 



Critique
La Belle et la meute, de Kaouther ben Hania
Lorsque Myriam demande quelque chose pour se couvrir
Hassouna Mansouri
publié le 09/06/2017 13:06:04
 

 



Critique
Kaouther Ben Hania : "La Tunisie est un pays en pleine effervescence dont la réalité est sous-racontée"
Falila Gbadamassi
publié le 27/05/2017 19:05:11
 

 



Critique
I Am Not A Witch : une satire ensorcelante sur la condition féminine
Falila Gbadamassi
publié le 26/05/2017 18:05:21
 

 



Critique
Mama Colonel, directed by Dieudo Hamadi
Honour in a Time of Trauma
Adefoyeke Ajao
publié le 18/04/2017 05:04:07
 

haut de page