actuellement 17464 films recens√©s, 2936 textes recherche | » english  
films r√©alisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  r√©dacteurs»
  √©crans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  d√©p√™ches »
  nouvelles de
la f√©d√©ration»
  la f√©d√©ration»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
descriptif
fiche technique
fiche artistique
production
distribution
Ľ tous les textes √† propos de ce film
Ľ les commentaires li√©s √† ce film
Ľ les liens autour de ce film
retour
 

Croisière noire (La)
Léon Poirier
Long | France | 1925

 

 

 

descriptif

Le r√©cit de l'exp√©dition en auto-chenilles, √† travers le continent africain, d'une √©quipe d'explorateurs commandit√©e par Andr√© Citro√ęn. C'est la Premi√®re travers√©e en automobile de l'Afrique du nord au sud. L'exp√©dition Citro√ęn ach√®ve son p√©riple √† Tananarive.

(1925), Noir et Blanc/Black and White -1h10

Réalisation/Director : Léon Poirier (France)

Distribution/Distributor : La Cinémathèque française ; tél. : 33 1 53 65 74 49 ; fax : 33 1 53 65 74 97 ; e-mail : contact@cinemathequefrancaise.com


2011 | Cinémathèque française
Showtime/projection: Dimanche 18 Septembre 2011 - 20h30 - SALLE JEAN EPSTEIN - 35mm
Showtime/projection: Vendredi 8 Février 2008 - Cycle AVENTURES AFRICAINES

Le 25 octobre 1924, √† Colomb-B√©char, une c√©r√©monie militaire est organis√©e pour le d√©part de la "croisi√®re noire". Les 8 autochenilles Citro√ęn prennent la route √† travers la Centre-Afrique, sous la cam√©ra de L√©on Poirier.

Lieu principal :
Afrique > Maroc
Afrique > Mali
Afrique
Lieux :

Afrique > Maroc > Colomb-Béchar
Afrique > Maroc > Taourirt
Afrique > Mali > Bourem
Afrique > Niger > N'guigmi

Thèmes :
Vie politique française > Période (politique française) > 1870-1940 : IIIe République
Relations internationales > Décolonisation > Empire français
Sciences et techniques
Culture > Sport > Automobile

Contexte historique
La "croisi√®re noire", exp√©dition lanc√©e par Andr√© Citro√ęn en 1924-1925 √† travers l'Afrique, s'inscrit dans un double contexte. Le premier, ce sont les progr√®s consid√©rables r√©alis√©s par l'industrie automobile fran√ßaise depuis la Premi√®re Guerre mondiale, qui a vu la mise au point de nouveaux mod√®les, plus performants. A bien des √©gards, Andr√© Citro√ęn appara√ģt depuis la fin de la guerre comme un avant-gardiste. C'est le premier √† reprendre dans ses usines de Javel le principe de la cha√ģne tract√©e - qu'il avait utilis√© lors de la guerre pour produire des munitions - dans le cadre de la production automobile. Cette technique lui permet d'√™tre le premier en France √† lancer une voiture de grande s√©rie, la torp√©do type A de 10 CV (1919) puis la 5 CV (1922). Certains de ses mod√®les sont √©quip√©s de chenilles afin de s'adapter √† tous les types de terrains et de reliefs (Citro√ęn ach√®te en 1920 le brevet du syst√®me mis au point par l'ing√©nieur Adolphe K√©gresse). C'est √©galement le premier √† recourir aux techniques publicitaires les plus diverses afin de s√©duire le public et de montrer la sup√©riorit√© de ses voitures sur ses concurrents.

Le second √©l√©ment permettant d'expliquer l'organisation de la "croisi√®re noire", c'est l'importance nouvelle acquise par l'Empire depuis la Premi√®re Guerre mondiale (la mobilisation de ses hommes et de ses ressources au service de la m√©tropole a d√©montr√© toute son importance) et l'int√©r√™t nouveau qu'il suscite aupr√®s d'une opinion qui semblait relativement indiff√©rente √† la colonisation √† la fin du XIXe si√®cle. L'Empire suscite d√©sormais de nombreuses vocations, attire les entrepreneurs, les hommes d'affaires, mais aussi les g√©ographes, les scientifiques... Le continent africain commence √† int√©resser de plus pr√®s Andr√© Citro√ęn au d√©but des ann√©es 1920. Une premi√®re exp√©dition est organis√©e en d√©cembre 1922 : la travers√©e du Sahara en Automobile. Son succ√®s ouvre la porte √† l'id√©e d'une v√©ritable travers√©e de l'Afrique, Citro√ęn souhaitant relier Colomb-Bechar (sud du Maroc) √† Tananarive (Madagascar).

L'exp√©dition demande plus d'un an de pr√©paration. Le gouvernement fran√ßais et l'arm√©e, conscients de l'opportunit√© que cette exp√©dition repr√©sente, encourage largement l'initiative. Dirig√©e par le directeur g√©n√©ral de l'entreprise, Georges-Marie Haardt, assist√© de l'officier m√©hariste Louis Audoin-Dubreuil, la "croisi√®re noire" quitte Colomb-B√©char le 25 octobre 1924. Pendant plus d'un an, les 8 autochenilles Citro√ęn parcourent 28 000 km √† travers l'Afrique (traversant successivement l'Alg√©rie, le Niger, le Tchad, l'Oubangui-Chari, le Congo belge, puis ralliant l'Oc√©an indien √† travers quatre itin√©raires diff√©rents), suscitant un engouement inou√Į tant du public que des milieux scientifiques, artistiques et √©conomiques. Afin de s'adapter aux diff√©rents types de terrains, les autochenilles Citro√ęn ont re√ßu quelques perfectionnements, les distinguant des mod√®les fabriqu√©s en s√©rie (syst√®me de refroidissement du moteur, six vitesses au lieu de trois, surface des chenilles plus large). Chaque voiture est dot√©e d'un surnom ("Scarab√©e d'or", la "Colombe", "P√©gase"...) et est sp√©cialis√©e dans un transport particulier (ravitaillement, pi√®ces de rechanges...).

Au-del√† de l'exploit technique et sportif, la "croisi√®re noire" est √©galement charg√©e de diff√©rentes missions par le minist√®re des Colonies, le Mus√©um d'Histoire naturelle, la soci√©t√© de g√©ographie de France et le sous-secr√©tariat d'Etat √† l'A√©ronautique. Parmi les 17 membres de la mission se trouvent notamment le cin√©aste L√©on Poirier, Eug√®ne Bergognier (ancien professeur √† l'√©cole de m√©decine d'Afrique occidentale), le peinte Alexandre Iacovleff. Sorti en mars 1926, le film muet de 70 mn r√©alis√© par L√©on Poirier conna√ģt un grand succ√®s. Sur le m√™me mod√®le que la "croisi√®re noire" est organis√©e en 1931 une "croisi√®re jaune" en Asie.

√Čclairage m√©dia
La pr√©sence du cin√©aste L√©on Poirier, filmant au jour le jour la progression de la "croisi√®re noire" organis√©e par Andr√© Citro√ęn, montre combien celle-ci s'inscrit dans le cadre d'une vaste op√©ration destin√©e √† s√©duire le public. L'exp√©dition est d'ailleurs suivie quotidiennement par liaison TSF. Le premier objectif de l'exp√©dition r√©side dans la r√©alisation d'une v√©ritable prouesse technique. Les images et les commentaires insistent tout particuli√®rement sur les nombreux obstacles naturels auxquels doivent s'adapter les 8 autochenilles Citro√ęn, qui progressent √† travers tous les types de reliefs (travers√©e de fleuves et d'oued, sol pierreux, d√©sert de sable...). A travers cette exp√©dition, Citro√ęn souhaite ainsi lancer un message tr√®s fort √† ses principaux concurrents et d√©montrer aux Fran√ßais l'efficacit√© de ses v√©hicules et son avance technique.

Le second objectif de l'exp√©dition consiste √† explorer des territoires largement inconnus du grand public. Le reportage de L√©on Poirier montre que l'Afrique centrale appara√ģt comme une immense "terra incognita", √† l'√©cart de toute civilisation. La "croisi√®re noire" satisfait ainsi la recherche d'exotisme qui se d√©veloppe en France dans l'entre-deux-guerres. Elle d√©veloppe √©galement l'id√©e qu'il revient √† la France d'apporter le progr√®s et la civilisation √† des territoires restant √† l'√©cart du monde civilis√©, o√Ļ dominent les coutumes traditionnelles africaines. Elle permet enfin de faire d√©couvrir au public certaines parties de l'Empire (AOF et AEF) beaucoup moins connues que les possessions d'Afrique du Nord (Alg√©rie, Maroc, Tunisie) ou d'Asie (Indochine).



Le film est projeté sur les écrans français le 2 mars 1926 à l'Opéra de Paris.

Source:
www.ina.fr/fresques/jalons/fiche-media/InaEdu04720/le-depart-de-la-croisiere-noire.html

The Citro√ęn expedition, which made the first ever crossing of Africa from North to South, ended its journey in Tananarive, as it was then called.

(1925), Noir et Blanc/Black and White -1h10 & 2h04'


Réalisation/Director : Léon Poirier (France)

haut de page

 

 

 

fiche technique

pays
France

format
Long

catégorie
documentaire

genre
société

format de distribution
35 mm

durée
70'

site web
http://www.cinematheque.fr/fr/dans-salles/rendez-vous-reguliers/fiche-manifestation/croisiere-noire,7927.html

haut de page

 

 

 

fiche artistique

Réalisateur/trice
Léon Poirier

haut de page

 

 

 

production

- non renseigné -

haut de page

 

 

 

distribution

Cinémathèque Française
51, rue de Bercy
75012 PARIS
France
tel.1 : 01 71 19 33 33
tel.2 : 01 71 19 32 00
fax : 01 71 19 32 01

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour du film Croisière noire (La)

- pas de texte lié -
   

haut de page

 

 

 

commentaire(s)

soyez le premier à ajouter un commentaire sur ce film :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour du film proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur ce film :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

Evènements
   

 

21/10/2003 > 26/10/2003
projection |France |
Regards comparés Madagascar
Histoire - Identité - Diversité

 
   


haut de page

 

 

 

?>