actuellement 17171 films recensés, 2893 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
descriptif
fiche technique
fiche artistique
production
distribution
» tous les textes à propos de ce film
» les commentaires liés à ce film
» les liens autour de ce film
retour
 

Adieu l'enfer
Arnaud Zajtman, Marlène Rabaud
République démocratique du Congo | 2012

 

 

 

descriptif

ADIEU L'ENFER est le portrait d'Antoine, un prisonnier politique qui est parvenu à filmer la terrible prison de Makala au Congo et à s'évader après 10 ans de détention.
Déguisé en femme, il est sorti comme tous les autres visiteurs par la porte principale surveillée par les gardiens qui ne l'ont pas reconnu.
En exil, Antoine est devenu metteur en scène pour dénoncer la dictature de son pays et tenter d'élever le niveau de conscience des peuples endormis.

Réalisateurs / Producteurs : Marlène Rabaud et Arnaud Zajtman


"Adieu l'enfer" (2012) est le dernier film d'un tryptique sur le Congo qui donne la parole à Antoine Vumilia, un ancien prisonnier politique qui a retrouvé la liberté après 10 ans de détention et qui dénonce l'injustice du procès qui l'a condamné.

Le film revient sur le parcours d'Antoine ces dix dernières années en commençant par sa condamnation à mort par un tribunal militaire qui l'a condamné injustement avec des dizaines d'autres boucs-émissaires pour l'assassinat de l'ancien Président du Congo, Laurent-Désiré Kabila.
Sa peine sera commuée plus tard en peine à perpétuité grâce à l'intervention d'organisations de défense des droits de l'homme.

Antoine est alors envoyé dans la prison de Makala où ce sont des prisonniers choisis par le directeur qui gardent les autres prisonniers. Les gardiens officiels restent à l'entrée de la prison pour faire entrer et sortir les visiteurs.

Grâce aux images tournées clandestinement pendant plusieurs mois dans sa cellule et dans les cachots les plus sordides de cette ville-prison, Antoine nous raconte comment il a survécu à la violence et au manque de nourriture.

Tel un reporter avide de vérité et de justice, il filme les mouroirs où sont entassés les prisonniers les plus démunis et l'exécution de prisonniers indisciplinés par les prisonniers kapos.
Antoine a réussi à survivre grâce à l'aide de sa famille qui lui a amené chaque semaine de la nourriture et un peu d'argent pour assurer sa sécurité. La corruption est partout au Congo.

Un jour de visite, sa nièce est venue pour le maquiller et le déguiser en femme. Ca a marché et il a retrouvé sa liberté!

Il a ensuite traversé le fleuve Congo pour se réfugier à Brazzaville et obtenir le statut de réfugié politique par le HCR (Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations-Unies).

L'attente dura une année pendant laquelle il monta une pièce de théâtre avec une troupe amateur. Le message est clair et subversif : la dictature se nourrit du silence des peuples et il faut briser ce silence.

Quelques mois avant son évasion, Antoine reçut la visite de sa femme venue lui annoncer qu'elle le quittait. Elle n'avait plus le courage d'affronter la vie seule. Ensemble, ils ont eu deux enfants, Flora qui avait 6 mois lors de son arrestation et Michel Ange qui a été conçu en prison.

Quand Antoine reçut son statut de réfugié, il réussit à convaincre son ex-femme de lui envoyer les enfants pour qu'ils partent tous les trois vers leur nouveau pays d'accueil, la Suède.

Là-haut dans le frigo, comme le dit Antoine, le combat continue!


CONTACT

Arnaud Zajtman :
arnaud@espritlibreproduction.com

Marlène Rabaud :
marlene@espritlibreproduction.com

Meurtre à Kinshasa-
Qui a tué Laurent-Désiré Kabila?

Entre Chien et Loup Production
28, rue de l'Amblève
1160 Bruxelles
tel : +32 2 736 48 13
fax : +32 2 732 33 83
email : info@entrechienetloup.be
En coproduction avec Solférino Images
contact@ictv-solferino.com
Cliquer ici pour acheter le DVD

Kafka au Congo
Eklektik Productions Sprl
Avenue du roi, 108 -
1190 Bruxelles
tel : +32 (0) 2 534 75 95
fax : +32 (0) 2 537 15 96
email : info@eklektik.be
Ecrire à la production pour acheter le DVD


Film diffusé sur Arte samedi 13 octobre 2012, à 18H35 à l'occasion du XIVème sommet de la Francophonie à Kinshasa.

haut de page

 

 

 

fiche technique

pays
République démocratique du Congo

catégorie
documentaire

genre
portrait

site web
http://www.espritlibreproduction.com/fr/documentaire-adieu-l-enfer

haut de page

 

 

 

fiche artistique

Producteur/trice
Marlène Rabaud
Arnaud Zajtman

Réalisateur/trice
Marlène Rabaud
Arnaud Zajtman

haut de page

 

 

 

production

- non renseigné -

haut de page

 

 

 

distribution

- non renseigné -

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour du film Adieu l'enfer

- pas de texte lié -
   

haut de page

 

 

 

commentaire(s)

soyez le premier à ajouter un commentaire sur ce film :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour du film proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur ce film :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

Evènements
   

 

17/01/2015 > 17/02/2015
festival |Belgique |
Congolisation 2015
1ère Édition Le festival "Congolisation" est une initiative de l'artiste et entrepreneur Pitcho Womba Konga, membre et créateur de l'asbl Skinfama. Contraction entre "Congo" et "colonisation" ce festival a pour ambition d'essayer de situer à sa juste place et mettre en valeur l'apport de la diaspora congolaise et subsaharienne dans le paysage culturel belge. C'est aussi une manière de rendre hommage aux combattants de la liberté, spécifi quement Patrice Emery Lumumba mort le 17 janvier 1961.

 
   


haut de page