actuellement 17097 films recensés, 2880 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
descriptif
fiche technique
fiche artistique
production
distribution
» tous les textes à propos de ce film
» les commentaires liés à ce film
» les liens autour de ce film
retour
 

Tous les autres s'appellent Ali
Ali: Fear Eats the Soul
Angst essen Seele auf [Titre original ; Allemagne]
Rainer Werner Fassbinder
Long | Allemagne | 1974
avec Rainer Werner Fassbinder

 

 

 

descriptif

Dans un bar fréquenté par des travailleurs immigrés, Emmi, veuve d'une soixantaine d'années, fait la connaissance d'Ali, un Marocain de vingt ans de moins qu'elle. Ali s'installe chez elle dès le lendemain, puis ils se marient. Les enfants d'Emmi, ses voisines, ses collègues sont scandalisés par cette union ; les amis d'Ali se moquent parce qu'il a épousé une "grand-mère". Le couple est mis à l'écart.

Tous les autres s'appellent Ali (Angst essen Seele auf : "la peur dévore l'âme", en français) met en scène un couple singulier, celui que forme Emmi, une Allemande modeste, âgée de soixante ans et Ali, un travailleur immigré marocain.

Mélodrame à la fois distancié et lyrique, le film de Fassbinder est un chef-d'œuvre bouleversant, sans doute le plus beau film jamais réalisé autour des brûlantes questions liées à l'immigration et au métissage.

Film allemand (RFA) de Rainer Werner Fassbinder, 1974, 1h33, couleur, VOSTF

Avec
Brigitte Mira, El Hedi Ben Salem, Barbara Valentin, Irm Hermann, Rainer W. Fassbinder, Karl Scheydt, Elma Karlowa


Variation sur Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk (1955), cinéaste pour qui Fassbinder nourrissait la plus grande admiration.

"Au fond, Tous les autres s'appellent Ali, est un film qui lutte contre l'exclusion, mais avec ses moyens, ceux du cinéma […]. Ces intrusions du réel et de l'histoire nourrissent constamment la fiction qui ne devient jamais film à thèse mais reste fidèle au désir de l'auteur de tourner un beau mélodrame avec deux personnages de cinéma inhabituels. Et, au bout du compte, Fassbinder réussit l'essentiel : rendre l'invraisemblable évident."
Erwan Higuinen, "Libération", 11 avril 1997



FESTIVALS

2005 | Rainer Werner Fassbinder, un cinéaste d'Allemagne | Centre Georges Pompidou | PARIS, France | 13 avril - 6 juin 2005
> SAMEDI 16 AVRIL - 20 H 30
> DIMANCHE 24 AVRIL - 14 H 30
> JEUDI 5 MAI - 18 H
Film présenté en copie neuve.

Inhalt:
Margot Staudte lebt zusammen mit ihrem Ehemann Kurt und ihrer kleinen Tochter Bibi im Haus ihrer Schwiegermutter, in dem auch Kurts Schwester mit ihrem Mann eine Wohnung hat. Während ihrer zweiten Schwangerschaft beginnt Margot unter Angstattacken zu leiden, die sie weder selbst versteht noch anderen beschreiben kann. Die Ärzte versuchen es erst einmal mit Beruhigungsmitteln. In der Familie stößt Margot mit ihrer "Angst vor der Angst" auf Hilflosigkeit, Unverständnis und Missbilligung...

Originaltitel: Angst vor der Angst - Regie: Rainer Werner Fassbinder - Drehbuch: Rainer Werner Fassbinder, nach der Erzählung "Langsame Tage" von Asta Scheib - Kamera: Jürgen Jürges, Ulrich Prinz - Schnitt: Liesgret Schmitt-Klink - Musik: Peer Raben - Darsteller: Margit Carstensen, Ulrich Faulhaber, Constanze Haas, Brigitte Mira, Irm Hermann, Armin Meier, Adrian Hoven, Kurt Raab, Ingrid Caven, Lilo Pempeit, Helga Märthesheimer, Herbert Steinmetz, Hark Bohm u.a. - 1975; 90 Minuten




Rainer Werner Fassbinder not only directed Ali: Fear Eats the Soul, but also scripted the film, designed the sets, and functioned as producer. Brigitte Mira heads the cast as a lonely German cleaning woman, who enters into an affair with equally lonely -and much, much younger- Moroccan mechanic El Hedi Ben Salem. They marry, despite the shocked, bigoted reactions of those around them. This thinly disguised remake of Douglas Sirk's All That Heaven Allows (cult favorite Sirk was one of Fassbinder's personal heroes) won the international critic's prize at the Cannes Film Festival.
-AMG review-


West Germany, 1973
Director: Rainer Werner Fassbinder

Production: Tango-Film Productions; color, 35mm; running time: 90 minutes. Released 1973. Filmed in Germany.

Producer: Rainer Werner Fassbinder; screenplay: Rainer Werner Fassbinder; photography: Jürgen Jüges; editor: Thea Eymes; sound: Fritz Müller-Scherz; art director: Rainer Werner Fassbinder; costume designer: Helga Kempke.

Cast: Brigitte Mira (Emmi); El Hedi ben Salem (Ali/El Hedi ben Salem M'Barek Mohammed Mustapha); Barbara Valantin (Barbara); Irm Hermann (Krista); Peter Gauhe (Bruno); Karl Scheydt (Albert); Rainer Werner Fassbinder (Eugen); Marquand Bohm (Herr Gruber); Walter Sedlmayer (Herr Angermeyer); Doris Mattes (Frau Angermeyer); Liselotte Eder (Frau Munchmeyer); Gusti Kreissel (Paula); Elma Karlowa; Anita Bucher; Margit Symo; Katharina Herberg; Lilo Pompeit; Hannes Gromball; Hark Bohm; Rudolf Waldemar; Peter Moland.

Awards: Cannes Film Festival, International Critics' Award (shared with Bresson's Lancelot du Lac), 1974.

haut de page

 

 

 

fiche technique

pays
Allemagne

format
Long

catégorie
fiction

genre
drame

format de distribution
35 mm / VHS

durée
93'

autre titre du film
Angst essen Seele auf [Titre original ; Allemagne]

haut de page

 

 

 

fiche artistique

Acteur/trice
Rainer Werner Fassbinder

Réalisateur/trice
Rainer Werner Fassbinder

Scénariste
Rainer Werner Fassbinder

haut de page

 

 

 

production

- non renseigné -

haut de page

 

 

 

distribution

- non renseigné -

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour du film Tous les autres s'appellent Ali
   

 

Critique
Fatma, de Khaled Ghorbal
Ou avoir mangé son blé en herbe
Mahmoud Jemni
publié le 03/06/2010 00:06:37
 

haut de page

 

 

 

commentaire(s)

soyez le premier à ajouter un commentaire sur ce film :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour du film proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur ce film :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page