actuellement 18087 films recensés, 3138 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
descriptif
fiche technique
fiche artistique
production
distribution
tous les textes à propos de ce film
les commentaires liés à ce film
les liens autour de ce film
retour
 

Niger (Le)
River Niger (The)
Joël Calmettes
Moyen | Mali | 1996

 

 

 

descriptif

Le fleuve Niger traverse, sur des milliers de kilomètres, un désert absolu et le change en pâturages, rizières et potagers ; il est lui-même un inépuisable vivier de poissons. Érik Orsenna évoque la métamorphose permanente du fleuve comme vecteur et symbole de vie, et, par le seul portrait du quotidien, des gens, il touche là à l'essentiel. À bord du Tombouctou, lourde caravane flottante avec ses 600 passagers, l'auteur a choisi la forme d'un journal de voyage sur les traces de l'explorateur René Caillé, recueillant ses impressions d'Afrique, entre réalité et légende. Avant tout long voyage, les bateaux aventureux se font protéger des mauvais esprits. Le génie des eaux apaisé, la vie peut alors s'installer sur le Tombouctou, les enfants jouer, les femmes plaisanter, cuisiner, les hommes fumer et traiter des affaires. Les passagers disparaissent au cours des escales, laissant la place à d'autres, jusqu'à l'étape à Mopti, Venise de l'Afrique, ville d'échanges et de commerce où se retrouvent tous les peuples du Sahel.



1996 - 52'- Vidéo

Série "Les grands fleuves"

Auteur
Érik Orsenna

Réalisateur
Joël Calmettes

Production
France 2, Image & Cie

Versions : anglais, espagnol (s/t)

The River Niger flows through several thousand kilometres of desert, transforming it into meadows, paddy fields, and gardens, as well as providing a huge supply of fish.
In talking of the day-to-day life of the people who live along its banks, Érick Orsenna describes the river's permanent metamorphosis as a vector and symbol of life, thereby getting to the very core of his subject.




Por miles de kilómetros, el Río Níger atraviesa un desierto absoluto y lo convierte en pastizales, arroceras, huertas, inagotable vivero de peces. Érik Orsenna describe la metamorfosis permanente del río como vector y símbolo de vida, y, simplemente con el retrato de la vida cotidiana y de la gente, toca el punto esencial.

haut de page

 

 

 

fiche technique

pays
Mali

date de création
1996

format
Moyen

catégorie
documentaire

durée
52'

haut de page

 

 

 

fiche artistique

Réalisateur/trice
Joël Calmettes

haut de page

 

 

 

production

Image et compagnie
14, rue Pergolèse
75016 PARIS
France
tel.1 : +33 1 5364 4100
fax : +33 1 5364 4109
[envoyer un mail]

France 2 Cinéma (ex France Films A2)
31, Place de la Madeleine
75088 PARIS
France
tel.1 : +33 1 56 22 60 00
fax : +33 1 42 68 21 60
[envoyer un mail]

haut de page

 

 

 

distribution

- non renseigné -

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour du film Niger (Le)

- pas de texte lié -
   

haut de page

 

 

 

commentaire(s)

soyez le premier à ajouter un commentaire sur ce film :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour du film proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur ce film :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

?>